Explorer la domotique et l’automatisation de la maison

Une maison intelligente est une maison dotée de systèmes automatisés très avancés permettant de contrôler et de surveiller n’importe quelle fonction de la maison : éclairage, contrôle de la température, multimédia, sécurité, fonctionnement des fenêtres et des portes, qualité de l’air, ou toute autre tâche nécessaire ou confortable effectuée par les habitants de la maison.

Avec l’essor de l’informatisation sans fil, les dispositifs télécommandés deviennent intelligents en temps réel.

Aujourd’hui, il est possible d’installer domotique et de faire en sorte que les systèmes s’adaptent au passage d’une personne dans une maison intelligente.

Est-ce vraiment intelligent ?

Par exemple, le réfrigérateur peut être capable d’inventorier son contenu, de suggérer des menus et des listes de courses, de recommander des alternatives saines et même de commander régulièrement des produits d’épicerie.

Les systèmes de la maison intelligente pourraient même garantir une litière pour chat nettoyée en permanence ou une plante d’intérieur arrosée en permanence.

En fait, un film Disney de 1999 intitulé Smart House présente les pitreries d’une famille américaine qui gagne une “maison du futur” avec une femme de chambre androïde qui fait des ravages.

D’autres films présentent des visions de science-fiction de la technologie de la maison intelligente qui semblent improbables.

Pourtant, la technologie de la maison intelligente existe bel et bien, et elle devient de plus en plus sophistiquée.

Des signaux codés sont envoyés par le câblage de la maison (ou sans fil) vers des interrupteurs et des prises programmés pour faire fonctionner les appareils et les dispositifs électroniques dans toutes les pièces de la maison.

La domotique peut être particulièrement utile aux personnes âgées, aux personnes souffrant de handicaps physiques ou cognitifs et aux personnes handicapées qui souhaitent vivre de manière autonome.

La domotique est le jouet des super-riches, comme la maison de Bill et Melinda Gates dans l’État de Washington.

Normes ouvertes

Considérez votre maison comme un seul et même ordinateur. Si vous avez déjà ouvert la “boîte” ou l’unité centrale de votre ordinateur domestique, vous trouverez de minuscules fils et connecteurs, des interrupteurs et des disques qui tournent.

Pour que tout cela fonctionne, vous devez disposer d’un dispositif d’entrée (comme une souris ou un clavier), mais, plus important encore, chacun des composants doit pouvoir fonctionner avec les autres.

Les technologies intelligentes évolueraient plus rapidement si les gens n’avaient pas à acheter des systèmes entiers, car, soyons francs, certains d’entre nous ne sont pas aussi riches que Bill Gates.

Nous ne voulons pas non plus avoir 15 télécommandes pour 15 appareils différents ; nous l’avons déjà fait avec les téléviseurs et les enregistreurs.

Ce que veulent les petits fabricants, c’est pouvoir être compétitifs sur ce nouveau marché.

Deux éléments sont nécessaires pour rendre les maisons vraiment “intelligentes”, écrit le journaliste Ira Brodsky dans Computerworld.

Les systèmes de gestion de l’énergie à domicile (HEMS) ont constitué la première vague d’appareils domestiques intelligents, avec du matériel et des logiciels qui surveillent et contrôlent les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (HVAC) d’une maison.

Maisons prototypes

Des équipes d’étudiants en architecture et en ingénierie concourent dans un certain nombre de catégories, dont le contrôle intuitif des dispositifs et des appareils.

En 2013, une équipe du Canada a décrit son ingénierie comme un “système mécanique intégré” contrôlé par des appareils mobiles.

Il s’agit d’un prototype étudiant de maison intelligente. La conception de la maison de l’équipe de l’Ontario s’appelle ECHO.

Domotique et automatisation de la maison

Le plus souvent, la domotique et la technologie domestique ont été les premiers descripteurs. La domotique a dérivé de ces termes.

Elle devrait ressembler à celle dans laquelle vous vivez actuellement, si c’est ce que vous voulez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.