Installation et Entretien d’une VMC : de quoi a-t-on besoin ?

Renouveler l’air d’un logement n’est pas seulement obligatoire vis-à-vis de la loi, mais également indispensable à la santé des résidents et de la bâtisse. Actuellement, vous pouvez apporter un air sain et confortable dans votre habitation, grâce aux différents systèmes de Ventilations Mécaniques Contrôlées et aux ventilations alternatives.

Ils n’offrent pas tous les mêmes performances, et les garder demande un entretien régulier. Certains sont plus adaptés à la rénovation, tandis que d’autres sont réservés aux logements neufs. Une fois le système de ventilation adapté à votre maison choisie, tout commencera par l’installation. Pour vous aider, voici les matériels indispensables pour l’installation et l’entretien de ce système d’aération.

Comprendre le fonctionnement d’une vmc

Par définition, la vmc est un système de ventilation destiné pour assainir et renouveler l’air ambiant dans une habitation. Elle participe à la fois à la bonne qualité de l’air intérieur et au confort thermique.

Dans cette optique, elle permet de réduire leur taux d’humidité dans les pièces d’eau. D’après le site https://vmc-vandamme.be/, la vmc évite les problèmes d’apparition de moisissures dans les pièces humides, et protège les résidents des allergies et autres problèmes respiratoires.

Deux types de ventilation mécanique contrôlée s’accapare le marché actuel, à savoir la vmc simple flux et la vmc double flux. La première se caractérise par la présence d’ouvertures situées au-dessus des fenêtres pour l’arrivée d’air et de bouches d’aération dans chaque salle d’eau.

Ces bouches d’extraction sont reliées au groupe moteur par des gaines passant dans les conduits. Quant au double flux, elle se distingue par un réseau de conduits généralement placés au niveau du toit. Le premier sert à l’arrivée d’air, tandis que l’autre l’expulse.

matériels indispensables pour installer une vmc

Les matériels indispensables pour installer une vmc

Avant l’installation, il est préférable de vérifier la VMC et les accessoires d’installation. Vous devez trouver les matériels suivants :

  • Un groupe d’extraction,
  • Une bouche d’aération et des manchettes,
  • De la gaine avec des colliers de serrage (ou un adhésif isolant, à défaut),
  • Une gaine isolée (si elle doit passer dans une partie non chauffée de la maison, un grenier, ou des combles)

Votre branchement électrique doit être en 230 V et est protégé par un disjoncteur et un interrupteur différentiel. Dans le cas contraire, il y a risque de court-circuit dans l’installation de la maison.

Les étapes nécessaires pour l’installation et l’entretien

L’installation commence par la pose des manchettes et des gaines. Pour ce faire, vous auriez besoin de matériel de découpage pour découper les emplacements des bouches au niveau du mur ou du plafond. Ensuite, installez le groupe d’extraction en suivant les consignes que vous trouvez sur la notice de votre vmc. N’oubliez pas de couper l’électricité avant de brancher le groupe. Enfin, mettez en place les bouches d’extraction, et remettez le courant avant de tester le système.

Entretenir régulièrement son système de ventilation est obligatoire pour conserver longtemps son efficacité. L’opération est facile et ne nécessite pas l’usage de matériel spécifique. Sortez et lavez les grilles et les filtres avec du vinaigre blanc ou de l’eau savonneuse. Armez-vous d’un chiffon doux et sec pour dépoussiérer le ventilateur, et replacez toutes les pièces démontées une fois propres.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.