Quelle essence de bois choisir pour un bardage extérieur ?

Pratique pour isoler un mur, le bardage extérieur en bois apporte une touche décorative naturelle. Le bois est privilégié pour son cachet esthétique personnalisable. Les façades ainsi habillées de panneaux horizontaux rappellent les maisons traditionnelles. Tandis que le bardage vertical assure un effet plus créatif. Mais pour bien supporter le vent, la pluie, le gel et le soleil, le revêtement doit être de qualité supérieure.

Un bois local ou exotique pour le bardage extérieur ?

Selon le rendu recherché, il existe différentes sortes d’essence de bois adaptés au bardage extérieur. Faites appel à un entrepreneur de bardage en bois pour vous aider à trouver des produits de qualité. Le choix d’un bardage bois dépend essentiellement de votre emplacement géographique, de la météo et de l’exposition au vent. Mais que vous optiez pour un résineux ou un bois exotique, sachez qu’il faut toujours préférer un bardage à densité moyenne. Ce qui est parfait pour obtenir des lamelles à la fois stables et légères qui viendront habiller la façade.

Comme pour tout autre matériau de construction, il y a différentes gammes de choix avec le bardage en bois. Si le bois massif est de qualité optimale, l’essence canadienne Red Cedar est une référence en la matière. Ce bois se reconnait à son nœud bien net, à son fil droit et à sa grande stabilité. Et si vous privilégiez une couverture robuste et chaude, optez pour le mélèze de Sibérie. Pour un budget réduit, le Pin sylvestre de classe 4 est à la fois solide, résistant et accessible. Par contre, si vous préférez un style scandinave, le bois résineux Epicea est idéal pour obtenir une teinte claire.

Quels sont les critères de choix d’un bardage en bois ?

Vous souhaitez changer le style de votre façade ? Le bardage en bois s’installe de l’extérieur pour recouvrir le mur. Outre l’aspect esthétique, le choix de l’essence de bois à adopter dépend de quelques points essentiels. À commencer par la stabilité qui prévient les éventuelles déformations de lames. Vient ensuite la classe d’emploi qui varie en fonction du produit appliqué sur les lames de bois. Par exemple, le bois exotique Padouk a une classe 5, car il a une durabilité supérieure. Par contre, le bois résineux pin sylvestre brun est de classe 4 après avoir subi un traitement autoclave.

Renseignez-vous également sur l’origine de vos bois de bardage. Car si certains proviennent d’une forêt à gestion durable, d’autres peuvent venir de très loin. Pour ce qui est de la densité, elle est indiquée par kg/m3. Puis, l’on vous donne aussi des indications complémentaires comme le type de bois dur ou tendre, et les utilisations habituelles. Quant à la durabilité, elle peut être bonne ou exemplaire.

Avec son toucher chaleureux, le bardage en bois apporte un style authentique au bâti. Mais avec le temps, le bois va réagir sous l’attaque du soleil et de l’humidité. C’est ce qui lui crée cet effet patiné à la teinte grisâtre. Un entretien régulier fait par des experts en bardage bois contribue à augmenter la longévité d’un bardage en bois.

 

 

Consultez ce site pour voir plusieurs article intéressant.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.