Quels sont les différents types d’emprunts ?

Au niveau des banques, la disparité des motifs pour demander un prêt est un fait palpable. Certains le font pour financer un projet. D’autres y ont recours pour des nécessités. Pour les plus jeunes, c’est pour subventionner les études. Ce caractère disparate des demandes impose à ces institutions financières de proposer des formules répondant à tous les différents besoins. Dans cet article, nous allons mettre en lumière les différents types d’emprunts proposés par ces banques. Et quid de la néobanque ? Nous allons également approfondir cette question.

Le prêt amortissable

Ce type d’emprunt est le plus habituel et le plus sollicité dans les institutions bancaires, que ce soit un établissement traditionnel ou une néobanque. Les consommateurs y ont recours pour deux sortes de causes : financer un achat de consommables ou alors disposer d’un capital suffisant pour acquérir un bien immobilier. Crédit à la consommation et crédit immobilier, ce sont les noms donnés à ces deux types de prêts. Le crédit amortissable, comme son nom l’indique, a pour caractère de rembourser le capital emprunté avec amortissement. Vous payez à échéance régulière ce qu’on appelle mensualité (une partie du capital avec une partie de l’intérêt).

L’emprunt avec possibilité de révision des taux

Le crédit à taux révisable ou encore à taux variable permet de revoir les intérêts que vous versez mensuellement à la hausse ou à la baisse, selon les dispositifs prévus dans le contrat. L’avantage est que vous pouvez verser une somme réduite. De même, les sommes versées sont revues à la hausse certaines fois. Ces modifications entraînent automatiquement des changements au niveau de la durée du remboursement : un raccourcissement ou un prolongement. On appelle taux capé, le plafond autorisé des changements de taux, il est calculé en fonction du capital initial.

Le prêt modulable

Qui dit modulable dit liberté de modifier. Le crédit modulable évoque le droit de laisser à l’emprunteur la possibilité de revoir à la hausse ou à la baisse les mensualités qu’il doit verser. Il peut également reporter certaines échéances comme il peut les payer avec anticipation. Le plus concerné par ce type d’emprunt est le crédit immobilier.

Le crédit à taux constant

Ce type de crédit n’intéresse pas les particuliers. Il est plutôt sollicité par les professionnels ou les entrepreneurs. Les intérêts sont calculés en fonction du capital emprunté. Et au fur et à mesure que le professionnel effectue les paiements, les mensualités baissent, car les intérêts sont ensuite calculés en fonction du capital restant à rembourser. Cette formule est intéressante en raison du caractère diminuendo des mensualités. Aussi, ce type de crédit a un coût moins important.

Le crédit in fine

Plus sollicité dans l’immobilier, le crédit in fine a une caractéristique particulière. Il n’y a pas de paiement mensuel pour effectuer le remboursement des intérêts et une partie du capital, graduellement et progressivement. Tout le capital, ainsi que les intérêts, sont remboursés en une seule fois à une échéance définie selon les dispositions convenues lors de l’établissement du contrat. Il est plus avantageux dans le cadre de l’investissement locatif.

 

Le crédit relais

Toujours effectué dans le cadre de l’immobilier, le prêt relais consiste à souscrire un nouvel emprunt pour fournir les fonds suffisants à l’acquisition d’un nouveau bien. Ceci sans que l’ancien ne soit encore vendu. C’est le même principe que le crédit in fine mais la durée en est plus courte.

Le prêt sur gage

Le prêt sur gage, comme son nom l’évoque, consiste à accorder un prêt mais tributaire d’une garantie. En général, le montant du capital est évalué en fonction de la valeur du bien laissé en contrepartie comme garant. Les échéances, tout comme le montant des mensualités, sont réglementées selon les dispositions convenues en contrat.

Les prêts dans les établissements en ligne

La banque en ligne, de plus en plus réputée auprès des gens se voit également sollicitée pour les prêts de plusieurs sortes : achat à la consommation, acquisition d’un bien immobilier, etc. Bien qu’elle ne propose pas encore toutes les formules rencontrées dans une banque traditionnelle, de plus en plus de clients se tournent vers ce type d’établissement pour souscrire leurs prêts. Le taux y est plus avantageux. La banque est également plus flexible. Toutes les démarches sont effectuées en ligne, sans déplacement, etc.

En approchant une institution bancaire traditionnelle ou une banque en ligne pour faire votre prêt, vous devez d’abord faire un travail sur vos besoins. La néobanque est une institution en pleine émergence. Et les offres de prêt proposées sont toutes aussi intéressantes voire plus que celles des banques traditionnelles, rendant le choix plus difficile. Néanmoins, en identifiant vos besoins, votre profil et votre situation professionnelle, vous pouvez aisément identifier quelle institution approcher et pour quel prêt souscrire ? Vous pouvez également vous faire aider par les comparateurs ainsi que les simulateurs de calcul en ligne. Ces démarches vous aideront à connaître toutes les possibilités : simuler le capital que vous pouvez emprunter pour votre projet, le montant de vos mensualités, la durée de remboursement, etc.

 

 

 

Cette page vous donnera plus d’information.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *