Pourquoi et comment trouver un bon gestionnaire de copropriété ?

Le syndicat de copropriété joue un rôle essentiel dans la vie en condominium. Il est, entre autres, chargé de préserver le bâtiment ou de gérer les espaces communs. Il peut administrer seul la copropriété ou engager un gestionnaire. Voici quelques pistes pour trouver le bon gestionnaire de copropriété.

Les raisons d’engager un gestionnaire de copropriété

Aujourd’hui, la plupart des syndicats de copropriété préfèrent recourir à un administrateur élu en interne. C’est généralement un copropriétaire bénévole. La moindre erreur commise peut avoir de graves répercussions. D’où l’intérêt d’avoir des connaissances solides et du temps à consacrer pour l’administration de l’immeuble. Il s’agit ici de posséder des connaissances en gestion administrative, financière, de l’entretien des espaces de vie ou des ressources humaines. Également, le gestionnaire accompagne le syndicat dans ses divers objectifs et missions. Le syndicat est alors libéré de certaines tâches, comme rédiger les appels d’offres pour les services d’entretien (le jardinier, le plombier, l’électricien, etc. ).

Autre avantage, le gestionnaire de copropriété soutient et conseille le syndicat en vue d’améliorer l’avenir de la copropriété. Ce qui, finalement, permet aux administrateurs de prendre les bonnes décisions. Aussi, gérer une copropriété est une activité complexe, ne laissant aucune place à l’improvisation. Les tâches se révèlent souvent très techniques. Le recours à un syndic professionnel constitue un gage de sécurité. En effet, celui-ci apporte son expertise et son savoir-faire en la matière (compétences administratives, juridiques, commerciales). En plus, il est soumis à une réglementation stricte qui encadre son métier. Bref, une bonne gestion de l’immeuble valorise le patrimoine et facilite la vente de celui-ci en cas de nécessité.

Conseils pour choisir un gestionnaire de syndicat de copropriété

Un gestionnaire de copropriété effectue diverses tâches, comme les travaux d’entretien et de restauration de l’immeuble. Aussi, il doit faire preuve d’honnêteté, être extrêmement qualifié, mais surtout être extrêmement disponible. L’engagement de la personne choisie doit également être indéfectible pour représenter au mieux les intérêts de la copropriété. C’est pourquoi il faut prendre le temps de bien choisir son gestionnaire. Afin de trouver le bon prestataire, cerner les divers besoins est la première chose à faire. En clair, les membres du conseil, avant de rechercher la perle rare, mentionnent dans le cahier des charges leurs besoins et leurs avis en matière de gestion de la copropriété. C’est donc essentiel afin de s’assurer que la personne correspond aux attentes.

D’autre part, le gestionnaire choisi doit fournir un excellent rapport qualité/prix, c’est-à-dire quelqu’un de compétent et qui répond au budget préalablement établi. Pour ce faire, il est nécessaire de comparer les syndics, puis d’obtenir un devis syndic sur un site de comparatif en ligne. Une entrevue générale est aussi requise pour connaître les impressions des membres de la copropriété sur le prestataire sélectionné. Le choix s’effectue par le biais d’un vote. Une fois la sélection du prestataire validée, il faut se renseigner sur ses aptitudes : expériences, formation académique, connaissances diverses (législatives, comptables, financières et techniques), ses références récentes dans le domaine, etc. Par ailleurs, pour changer de syndic, l’accord direct du ou des autres propriétaires de l’immeuble est nécessaire.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.